En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de cookies, afin de vous proposer des contenus personnalisés et en fonction de vos centres d'intérêt.

Le lunch

Un aperçu dans cette série d'opportunités

Le lunch

Le « grazing » ou encore la consommation de repas plus petits mais tout au long de la journée – 5 à 8 par jour, nous est parvenu des Etats-Unis début du 21ième siècle. La conséquence d’un train de vie de plus en plus pressé et du changement des rôles dans le sein familial : cette tendance prend pied ici aussi. Le décalage de 3 gros repas vers une multitude de petits repas demande une offre adaptée. Tant bien l’assortiment que les portions et le service doivent être revus ce qui a bien entendu une influence sur les fournisseurs d’aliments et de boissons. Alors, quelles sont les possibilités de jouer cette carte pour l’horeca ? Un aperçu dans cette série d'opportunités.

Le lunch : plus rapide et plus léger

Le lunch devient de plus en plus frugal. Même en dehors des villes, le consommateur au travail veut luncher plus vite et plus léger. Adaptez la carte et la vitesse du service à cette tendance. Les services seront plus courts, comparables au service pour un « menu opéra » où les invités arrivent plus tôt et souhaitent quitter vite afin d’arriver à temps au premier acte.  Avantage pour vous : la rotation est plus élevée et une table peut être utilisée plusieurs fois lors du même service. Pensez aussi à une offre adaptée pour les gens qui ne souhaitent pas consommer d’alcool : jus de légumes, smoothies et tisanes fraîches mais aussi, par exemple, du bitter lemon, un ginger ale ou jus de sureau en remplacement des soft drinks conventionnels.

Partager l'article

Suggestion

Le Sanglier
Le Sanglier
Les bouillons concentrés:
Les bouillons concentrés:
Or Liquide
Or Liquide